Demander une mesure de tutelle ou curatelle pour ses parents ?

Il convient d’abord de préciser que ce n’est pas parce qu’un parent est âgé qu’il faut automatiquement demander à ce qu’il soit placé sous tutelle ou curatelle !…

Mais lorsqu’un parent en arrive à être en état de faiblesse, il convient de le protéger, dans son intérêt, et dans l’intérêt de celui des proches qui s’en occupe.

Le Juge des tutelles peut ordonner différentes mesures :

La sauvegarde de justice:

C’est une mesure de protection immédiate mais souple et temporaire, maximum un an et renouvelable une fois; elle est ordonnée par le juge des tutelles et permet de protéger sans délai une personne dont les facultés personnelles sont altérées et qui ne peut donc pourvoir seule à ses intérêts.

La curatelle:

C’est une mesure de protection juridique légère. Le curateur assiste le majeur mais ne décide pas à sa place. Utile lorsque une personne sans être hors d’état d’agir elle-même, a besoin d’être conseillée ou contrôlée dans les actes de la vie civile. Elle peut alors être placée sous un régime de curatelle.

La tutelle:

Une tutelle est ouverte quand un majeur a besoin d’être représenté de manière continue dans les actes de la vie civile. C’est la mesure de protection juridique la plus forte. Elle s’applique aux personnes majeures dont les facultés mentales ou corporelles sont affectées de manière importante. Seul le tuteur est habilité à gérer le patrimoine du majeur, sous contrôle du juge des tutelles. Il se trouve ainsi complètement déchargé de la gestion de ses biens.

Pour info, je renvoie au guide très bien fait de « retraite plus »

Avant d’être confronté à l’obligation de saisir le Juge, je recommande le mandat de protection future : Ce mandat est une possibilité très intéressante offerte par la loi qui permet à un majeur de prévoir à l’avance qui s’occupera de ses intérêts et de désigner la personne chargée de la gestion de ses biens lorsqu’il ne sera plus capable de le faire. Particulièrement adaptée avant que n’apparaissent des troubles importants, cette mesure permet de prévoir qui gèrera à l’avenir ses biens et sa personne…

Pour des personnes aux faibles ressources, il existe deux mesures :
la MASP (Mesure d’Accompagnement Social Personnalisée) ou
la MAJ (Mesure d’Accompagnement Judiciaire). La première est gérée par des travailleurs sociaux du département, la seconde par un mandataire judiciaire à la protection des majeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.