Don d’une parure en bijoux de faible valeur (tout est relatif) : ce n’est pas rapportable à la succession

L’article 843 du Code civil prévoit que les héritiers doivent rapporter à la succession tout ce qu’ils ont reçu du défunt par donations. C’est au visa de cet article que deux sœurs réclamaient à leur frère le rapport, à la succession de leur père d’une parure en bijoux d’une valeur de 8 000 €. Pour sa défense, le frère faisait valoir que la transmission de ce bijou à l’ainé de la fratrie s’inscrivait dans une tradition familiale et nobiliaire que leur père avait voulu perpétuer, de sorte qu’elle devait être assimilée à un présent d’usage (non rapportable à la succession en tant que cadeau), et non à un don. Les juges sont sensibles à cet argument et donnent raison au frère, d’autant plus que le bijou en question se révélait être d’une faible valeur au regard de l’importance de la fortune du donateur.

Cette histoire (vraie), comme souvent en matière de droit des successions, ne serait sans doute pas arrivée si les parents avaient bien expliqué leurs projets à leurs enfants… Alors mon conseil : préparez, longtemps à l’avance, vos enfants sur le sujet de ce qu’ils hériteront  !

Cour d’appel d’Orléans, chambre civile, 29 juin 2020, affaire n° 18-02774

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.